Notions et conseils

Notions et conseils

Cette page est particulièrement destinée aux personnes désireuses de se lancer dans l'art du bonsaï. Nous donnerons les conseils de base utiles à chacun. Les plus chevronnés retrouveront

peut-être également quelques notions oubliées ou laissées de côté.

 

LE  CHARME

 

Emplacement et température

  • Le charme préfère nettement être placé à mi- ombre. Vous devez le protéger impérativement du plein soleil.
  • Il supporte bien le vent, mais comme les bordures de ses feuilles ont tendance à jaunir, il faut le cultiver de préférence dans un endroit assez abrité.
  • Le charme supporte bien les hivers froids. Toutefois, pendant les périodes de fort gel (température inférieure à -10°C), protégez le pot et le substrat

Arrosage

  • Ce bonsaï a besoin d'une terre toujours un peu humide. Aussi, vous devez l'arroser régulièrement et ne pas laisser la terre se dessécher complètement.

Pots et coupes

  • Il n'a pas de besoins spécifiques en ce qui concerne la profondeur des coupes. Il est d'usage de le présenter dans des pots très plats

Rempotage et terre

  • Il se rempote comme la plupart des feuillus, tous les 2 à 3 ans.
  • Il demande un substrat bien drainant.

Croissance

  • La croissance du charme est assez lente.

Taille

  • Comme pour la majorité des feuillus, la taille de structure est effectuée pendant la période de dormance, en janvier-février. Le charme supporte les tailles sévères.
  • La taille d'entretien peut théoriquement s'effectuer tout au long de la période de croissance, mais ne vous attendez pas à devoir le tailler tous les 15 jours ! Pour qu'il se ramifie correctement, laissez bien pousser les rameaux (8 à 10 feuilles), puis taillez au-dessus d'une feuille
  • La taille des feuilles peut s'effectuer en juin sur un arbre en bonne santé, mais elle n'est généralement pas nécessaire.

Ligature

  • Vous pouvez ligaturer le charme en été : pose des ligatures en juin et retrait en septembre

Engrais

  • Donnez de l'engrais régulièrement, du printemps à l’automne ;

Multiplication

  • De nombreuses pépinières proposent de jeunes plants très abordables, généralement pour constituer des haies. Ils sont parfois vendus sous le nom de "charmille";
  • Vous pouvez bouturer les charmes au printemps, en utilisant des hormones de bouturage.
  • Cette espèce répond assez bien au marcottage aérien. En début d'été, effectuez le marcottage en enlevant un anneau d'écorce. Si tout se passe comme prévu, la marcotte devrait prendre en 4-5 mois.

Maladies et parasites

  • Le charme est principalement sensible à l’oïdium ;
  • Il peut être attaqué par différentes chenilles et araignées rouges.

Styles et formes

Le charme peut être travaillé dans pratiquement n'importe quel style. Étant donné sa bonne aptitude à cicatriser, c'est un candidat idéal pour la méthode de formation du tronc par coupes successives : Laissez pousser librement deux ou trois ans, puis rabattez sévèrement. 

 

Les principales caractéristiques du charme sont :

  • une croissance lente;
  • une bonne cicatrisation après une taille sévère;
  • des masses de feuillages relativement faciles à former;
  • une fâcheuse tendance des feuilles à jaunir. Ce n'est pas grave mais donne un air maladif à l'arbre.

 

A bientôt

4 votes. Moyenne 3.00 sur 5.